Violence
Bad Language
Fear
Sex
Drugs
Discrimination
Gambling
Online
Belgique
Belgique
CHOISISSEZ UNE LANGUE
Recherche Rapide
AVERTISSEMENT

L’usage de la fonction recherche du site PEGI est réservé aux parents et aux acheteurs adultes de logiciels de loisirs.

Le seul objet de la fonction recherche est de leur fournir des informations sur l’âge recommandé et le contenu d’un logiciel de loisirs spécifique.

Cette fonction n’est pas destinée aux mineurs et ne peut en aucun cas être utilisé à d’autres fins.
Je comprends cet avertissement et souhaite continuer.
Je suis mineur et je souhaite retourner à la page d’accueil.
FAQ
Vous vous posez des questions sur la classification des jeux ? Nous avons les réponses. Pour en savoir plus…
Faits et chiffres
L’industrie du jeu vidéo
L’industrie du jeu vidéo se compose principalement d’éditeurs et de développeurs. Les développeurs créent les jeux, tandis que les éditeurs les financent, les commercialisent et les distribuent aux détaillants. En 2007, les ventes de logiciels interactifs dans neuf des principaux marchés européens ont atteint un montant total d’environ 7,3 milliards d’euros. Ces chiffres représentent uniquement les logiciels de jeu (c’est-à-dire les jeux eux-mêmes, et non les recettes générées par les ventes de matériel informatique). Le Royaume-Uni représente à lui seul 2,3 milliards d’euros de recettes, suivi de la France (1,6 milliard d’euros), de l’Allemagne (1,4 milliard d’euros), de l’Espagne (0,7 milliard d’euros) et de l’Italie (0,6 milliard d’euros). La croissance des ventes de logiciels s’est accompagnée d’un véritable boom des ventes de matériel informatique. De nouvelles consoles telles que la PlayStation 3 de Sony et la Wii de Nintendo ont rejoint la XBOX de Microsoft pour proposer aux joueurs une expérience de la « nouvelle génération », et les recettes pour le matériel ont représenté 5,7 milliards d’euros en 2007, contre 3 milliards d’euros en 2006. Par comparaison, les recettes de logiciels rapportées aux États-Unis se sont montées à environ 6,9 milliards d’euros en 2007 et à 7,4 milliards d’euros dans la région Asie-Pacifique en 2006. (Rapport Nielsen 2008)

Au sommet de la pyramide de ce secteur se trouvent les entreprises multinationales qui créent le matériel : Nintendo, Microsoft et Sony. Nintendo est une entreprise consacrée aux jeux et ses consoles et consoles portatives (comme Wii et DS) représentent son activité principale. Cependant, les choses sont différentes pour Sony et Microsoft, les consoles de leur marque (PlayStation 2/PlayStation 3 et Xbox/Xbox 360 respectivement) étant seulement l’un des aspects de leurs vastes gammes de produits de consommation. De plus en plus, les opérateurs de téléphonie mobile cherchent également à fournir des « plates-formes » matérielles compatibles avec des jeux sur leurs produits.

Bien que Nintendo, Microsoft et Sony développent leurs propres jeux, ou aient fait l'acquisition de studios de développement pour la conception de jeux destinés à leurs plates-formes spécifiques, ils ne sont pas les seuls acteurs du secteur. Des éditeurs tiers, tels que Electronic Arts, Ubisoft et Capcom, sont des sociétés d'édition indépendantes externes qui vendent des jeux créés dans leurs propres studios de développement ou dans des studios indépendants. Les véritables indépendants constituent des terrains fertiles uniques au sein de cette industrie, puisqu’ils peuvent développer des jeux pour n’importe quel éditeur.

Tandis que certains ciblent les grands jeux pour consoles portés par la technologie, d'autres se concentrent sur la rotation rapide des titres pour les systèmes portatifs ou les téléphones mobiles. Les indépendants peuvent être constitués de petites équipes de 20 personnes environ, ou être de grandes sociétés avec un personnel comptant plus de 200 personnes basées dans divers sites à travers un pays ou même le monde entier. Ceux qui ont le mieux réussi sont devenus de puissantes entreprises capables d'affecter plusieurs équipes à un travail sur des projets multiples simultanément.
Pour en savoir plus :
News
RSS-Feed
2015-03-17
PEGI RATINGS EXPAND TO MOBILE VIA NEW GLOBAL RATING SYSTEM
The IARC process, created by a global coalition of game classification authorities is now
adopted by Google Play and Firefox Marketplace, bringing PEGI ratings to a large body
of apps and games in Europe. For more information: www.globalratings.com Plus d’information...
2014-04-15
PEGI Annual Report 2013
PEGI has published the 2013 annual report. Plus d’information...